BREVES‎ > ‎

Engagement dans la confrérie HNDA

publié le 7 févr. 2015 à 00:50 par Jean Michel

Chers amis, confrères et consœurs,

 

Avant de nous retrouver à Montmartre pour notre Assemblée Générale – Recollection, notre « séminaire » annuel de l’HNDA des 10, 11 et 12 Avril prochain, le moment est venu  de relancer les dispositions de redynamisation de la confrérie.

 

Après la mise au point faite l’an passé à Lyon, je pensais avoir soulevé quelques interrogations et/ou réflexions au sein de nos membres ou bien des instances organiques de l’association.

Peut-être ce fut le cas, je l’espère, mais je n’ai eu aucun retour !

 

Dois-je rappeler que si nous inscrivons l’AG dans un contexte associant démarche associative, opérationnelle et spirituelle, c’est à la demande de notre évêque :

-        pour revivifier et redonner à notre hospitalité, toute entière confrérie diocésaine depuis sa création,  reconnue canoniquement, le ferment  de son cœur de mission, pour un service d’Eglise au sein du monde militaire, associé à l’aumônerie militaire Catholique,  

-       parce que la logique opérationnelle quotidienne de l’association de droit civil a eu tendance depuis quelques années à mettre à part cet aspect de notre existence, alors qu’il en est l’origine historique.

 

Dois- je rappeler que nous sommes tous dans la confrérie, dès lors que nous adhérons à l’association, et qu’à ce titre  notre fidélité à ce service d’Eglise, se concrétise normalement par notre engagement au service de l’hospitalité,  reçu par notre Pasteur devant la Vierge à Lourdes.

Là encore nous devons le rappeler, l’origine de l’HNDA fondamentalement attachée à ND de Lourdes, avec l’aide apportée au service d’aumônerie dans les établissements hospitaliers des armées.

 

Alors pourquoi les anciens conservent – t ils cette flamme, et pourquoi les plus jeunes appartenant à l’association depuis plus de 3 années, qui plus est sont parfois en en charge de responsabilités au sein de l’organisation, mais qui ont déjà prouvé leur fidélité, ne témoignent-ils pas de celle – ci en acceptant leur titularisation, en prononçant solennellement leur engagement dans la confrérie diocésaine, engagement qu’ils accomplissent de fait.

Pourquoi ne pas accomplir un pas de plus, pour se rapprocher de l’objectif, du cœur de mission, de son point d’appui spirituel et vivifiant, de sa dimension pastorale auprès des malades et au côté des aumôniers, mais aussi ferment pour la pérennisation de l’institution dans l’Eglise du monde militaire.

 

Vous trouverez ci – joint le dossier de demande de titularisation dans l’HNDA, engagement d’Eglise qui sera reçu au cours du 56° PMI à Lourdes lors de la messe de l’aube le samedi 16 Mai prochain à 6h 30.

 

Les dossiers de candidatures seront adressés par les délégués régionaux au siège de l’HNDA, complétés de votre avis et celui de l’aumônier local pour le premier Mars prochain, afin de les instruire et pouvoir les présenter en temps opportun à Mgr. Ravel, haute autorité de la confrérie.

 

Mais pour avoir des candidatures, il faut aussi en parler dans les délégations, présenter la confrérie, ses origines, ses fondements, sa réalité canonique et diocésaine toujours actuelle, mais aussi animer cette flamme dans les activités associatives locales de l’HNDA.

 

Votre dévoué :

 

Yves le Marchant de Trigon

Chancelier de l’HNDA


Ċ
Jean Michel,
7 févr. 2015 à 00:50
Comments