BREVES‎ > ‎

Petit intermède

publié le 27 mars 2011 à 23:26 par Jean Michel
En cette période troublée qui nous interpelle sur nos espérances, je vous propose un petit intermède dans mes annonces avec cette découverte que j'ai faite en chinant dans une brocante. Il s'agit du livre de l'Abbé Saillard "Les hommes célèbres du XIXème siècle et la foi chrétienne" 3ème édition, 1884, Cattier Libraire-Editeur.

Que nous rapporte l'Abbé Saillard ? Il nous raconte entre autre la vision des grands hommes du siècle sur la foi chrétienne et parmi ceux-ci Napoléon 1er. 

" Notre âge, dit P. Lacordaire, s'ouvrit par un homme qui surpassa tous ses contemporains et que nous, venus après, nous n'avons pu égaler. Conquérant, législateur, fondateur d'empire, il eut un nom et une pensée qui sont encore présents partout. Après avoir accompli l'oeuvre de Dieu, sans y croire, il disparut, cette oeuvre achevée, et se coucha comme un astre éteint dans les eaux profondes de l'océan Atlantique. Là, sur un rocher, il aimait à ramener devant lui-même sa propre vie, et, de lui, remontant à d'autres auxquels il avait droit de se comparer, il ne put éviter, sur ce théâtre illustre dont il faisait partie, d'entrevoir une figure plus grande que la sienne : LE MALHEUR OUVRE L'ÂME À LA LUMIÈRE QUE LA PROSPÉRITÉ NE DISCERNE PAS......Et alors, ouvrant l'Évangile, non pas de la main, mais d'un coeur qui en était rempli, il se mit à comparer Jésus-Christ avec lui-même et tous les grands hommes de l'histoire; il releva les différences caractéristiques qui mettent Jésus-Christ à part de toute l'humanité , et après un torrent d'éloquence qu'aucun Père de l'Eglise n'aurait désavoué, il conclut par ce mot : Enfin, je me connais en hommes, et je te dis que Jésus-Christ n'était pas un homme . "

Comments